Vous êtes ici : Sociétés des sciences arts et belles lettres du Tarn / Programme annuel

PROGRAMME DES SEANCES ET DES COMMUNICATIONS DE L’ANNEE 2019

Mercredi 9 janvier 2019

« Désigner les lieux habités : les toponymes de la rive droite du Tarn à Albi»

par Nicole LE POTTIER

Les rues de l’Escapadou, de Galinou ou des Molles ont conservé la trace de toponymes vieux de plusieurs siècles. Compoix de l’Ancien Régime et cadastres des 19e et 20e siècles permettent de retracer l’évolution des noms utilisés pour désigner maisons et bories, écarts et hameaux, dans les plaines du Bout du Pont de la fin du moyen âge à nos jours. S’écrit ainsi l’histoire de l’urbanisation progressive de la rive droite du Tarn.


Mercredi 13 février 2019

« Ici, ici dit la terre mouillée. Un poème d’Henry Cheyron illustré par Roger Pôl-Roux. Manuscrit de la Médiathèque d’Albi »

 

par Daniel LAONET

En 1987 Jacques Pons, conservateur de la Bibliothèque Rochegude, demanda à Roger Pôl-Roux d’illustrer des textes de poètes albigeois, dont Henry Cheyron. Puisant dans ses recueils, à partir de plusieurs textes écrits à des moments différents, il fit un seul poème intitulé Ici, ici dit la terre mouillée. La conférence visera à rappeler la mémoire d’Henry Cheyron à travers ces quelques strophes et à présenter les dessins que Pôl-Roux en fit. Tout au long du propos sera présente la question de savoir comment ces deux créateurs se sont accordés où s’ils ont maintenu, pour cette oeuvre commune, leur propre personnalité.


Mercredi 13 mars 2019

« Pourquoi avons-nous une statue de Jeanne d’Arc à Albi ? »

 

par Jean-Pierre GLACHANT

Ce quartier appartenait à Dominique de Vésian, percepteur des tailles du Cardinal de Bernis. Il y avait son château avec parc, équivalent au domaine conjoint de Henri Paschal de Rochegude qui forme aujourd’hui le Parc Municipal bien connu. C'est Rose de Vésian qui en a hérité. Elle a été fiancée avec Lapérouse avant d’épouser Louis Pierre de Durand de Bonne de Sénégas, marquis de Sénégas. A sa mort en 1833 son neveu en hérite et le revend. Finalement il est devenu la propriété de la famille Crozes et son démembrement a commencé. Puis la séparation de l'Eglise et de l'Etat a fortement influencé le devenir de ce quartier. C'est dans ce contexte que sont nés ici le Collège Sainte-Marie et ... la statue de Jeanne d'Arc. 

La communication sera suivie de  l’ASSEMBLEE GENERALE


Mercredi 10 avril 2019

« Les ressources économiques de l’Hautpoulois d’après la collection Péreire (actes manuscrits du XIIIe au XVIIIe siècle) et les compoix d’Hautpoul-Mazamet (1597-1646-1696) »

 

par Mireille ROYER-BENEJEAM

L’inventaire de la documentation conservée aux archives municipales de Mazamet et aux archives départementales du Tarn, entrepris par l’archéologue médiéviste Marie-Elise Gardel et par l’A.V.P.M., a été mené de front avec les quatre campagnes de prospection archéologique entre 2012 et 2015. Tout l’intérêt historique de l’Hautpoulois, situé sur le versant nord de la Montagne Noire, s’est ainsi révélé. Hautpoul-Mazamet, de part et d’autre de l’Arnette, a formé un ensemble médiéval exceptionnel, une coseigneurie à l’origine d’un castrum au XIe siècle, à laquelle se sont associées les seigneuries d’Aussillon, Aiguefonde et Caucalières selon le paréage de 1271, acte fondateur de l’Hautpoulois, aménagé par Jourdain de Saissac seigneur d’Hautpoul. Dans le cadre d’un projet culturel plus avancé, il convient de mieux cerner cette entité historique afin de connaître l’évolution du peuplement, de l’habitat et des
Archives départementales – 1 Avenue de la Verrerie - 81013 ALBI Cedex9 05.63.36.21.00 - ssablt81@gmail.com ssablt.tarn.fr
ressources économiques, tels qu’ils apparaissent dans les actes de la collection Péreire et les compoix d’Hautpoul-Mazamet.

 

Mercredi 8 mai 2019

« Les manuscrits de Louisa Paulin à la médiathèque d’Albi : recherches et perspectives »

 

par Grégory COSTON

Il y a maintenant près de 20 ans qu’ont été remis à la médiathèque d’Albi les manuscrits de Louisa Paulin qu’avaient en leur possession René Rouquier et Louis Campan. Loin d’avoir été entièrement examinés, voici qu’un nouveau fonds vient d’y être déposé, celui de Gustave Azaïs. Si l’oeuvre de la poétesse semble aujourd’hui relativement bien connue, l’ensemble de ces manuscrits laisse pourtant entrevoir de nouvelles perspectives. Grâce à leur examen, non seulement les contours de l’oeuvre se modifient mais des recherches sont menées. Peu à peu, des éléments sont découverts au sein de collections publiques ou particulières, et leur « contextualisation » vient alors jeter une lumière nouvelle sur la vie et le processus de création de l'écrivain.

Dimanche 9 juin 2019

 

Mercredi 11 septembre 2019

« Imbert de Salles dernier défenseur de Montségur » 

par Bernard MAHOUX

Imbert de Salles est le fils du seigneur de Salles sur Cérou, près de Cordes sur Ciel. Cadet sans fortune, contraint au métier des armes, il participera peut-être au retour du dernier Trencavel en 1240 avant d’aller se faire oublier dans les Corbières. Là il deviendra un familier de l’Église cathare et se mettra à son service comme escorteur de Parfaits. Basé ensuite à Montségur, il participera au massacre des inquisiteurs à Avignonet en 1242 et défendra jusqu’à la fin la forteresse cathare contre l’armée royale. Fait prisonnier il sera interrogé par l’Inquisition. Son récit est la principale source d’information sur les évènements d’Avignonet et sur le siège de Montségur. Il avait à Montségur comme compagne une fille du seigneur de Lavelanet.


Dimanche 13 octobre 2019

Journée foraine


Mercredi 13 novembre 2019

« Les conseillers d’arrondissement du Tarn (1800-1940) »

par Jean LE POTTIER

Comme le conseil général avait été placé par Bonaparte auprès du préfet, le conseil d’arrondissement a, depuis le Consulat, joué à peu près le même rôle auprès du sous-préfet. Son rôle politique et administratif a été tellement modeste qu’il n’a pas été rétabli après la Seconde Guerre mondiale et qu’il est totalement oublié aujourd’hui. Nommés jusqu’en 1833, puis élus depuis, au suffrage censitaire puis, depuis 1848, au suffrage universel masculin, les conseillers d’arrondissement sont des intermédiaires entre les maires et les « grands élus » (conseillers généraux, députés et sénateurs). Il est donc intéressant de les étudier si l’on veut mieux comprendre, au niveau le plus fin, l’histoire de la sociologie et de la géographie électorales du département.

 

Mercredi 11 décembre 2019


« Les religieux et les couvents d’Albi »

par Guillaume GRAS

Depuis Rabelais ironisant sur la vie des religieux jusqu'aux publicités vantant les mérites d'un fromage
avec un bon moine bedonnant, nombre d'idées reçues circulent sur les ordres religieux. En étudiant religieux
et couvents d'Albi à l'époque moderne (XVIe-XVIIIe siècle), cette communication essaiera de faire comprendre
combien les religieux ont été des acteurs incontournables de la vie culturelle, économique et sociale de la
cité albigeoise et de ses environs.

Séances publiques aux Archives départementales à partir de 17 heures